MOB02 - Local velo_top

Dispositif | Les espaces et abris à vélo fermés

Les espaces et abris à vélo fermés

© Imfoto / Shutterstock.com

Les espaces à vélos sont avant tout un espace clos (murs, grilles, barreaux, panneaux de bois, de verre, de métal...) et couvert, dont l'accès est réservé à des usagers identifiés. Le local est situé le plus généralement à l'intérieur d'un bâtiment. En cas de rénovation, si l'espace manque, il peut être placé à l'extérieur sur le terrain privé lié au bâtiment considéré, comme une cour intérieure. La présente fiche ne concerne donc pas les coffres à vélos partagés par des riverains et situés sur l'espace public, même si plusieurs principes décrits ici peuvent s'appliquer à ces coffres.

Un local à vélos est une solution bien adaptée pour le stationnement de longue ou moyenne durée, que ce soit au sein de bâtiments d'habitation ou accueillant des entreprises.

Quels types de locaux à vélos fermés y a-t-il ?

On distingue deux principaux types de locaux à vélos fermés : ceux situés à l'intérieur du bâtiment, et ceux situés à l'extérieur du bâtiment.

  • Local fermé intérieur au bâtiment

    Local à vélos inséré à l'intérieur d'un bâtiment, clos et sécurisé. Il peut aussi s'agir d'une zone grillagée.

  • Local fermé extérieur au bâtiment

    En cas de rénovation et de place intérieure insuffisante, le local à vélos est situé à l'extérieur du bâtiment, sur son terrain privé (comme une cour ou un parking extérieur), également clos et sécurisé. Il peut s'agir de solutions lourdes ou plus légères, comme des tambours.

Types de locaux vélos fermés

Avantages et inconvénients des différents locaux à vélos fermés ?

Types de locaux à vélo fermésAvantagesInconvénients
Local sécurisé intérieur au bâtiment
  • Abrité des intempéries
  • Très bonne durée de vie si finition adéquate
  • Utilisation aisée
  • Accès direct vers les bureaux ou logements
  • Investissement conséquent : de 1300 à 1600 € par vélo
Espace sécurisé extérieur au bâtiment
  • Aération
  • Visibilité
  • Moindre protection contre les intempéries
  • Coût
  • Encombrement
  • Esthétique (mais peut faire l'objet d'un traitement qualitatif)
  • Permis d'urbanisme éventuel

Quel type de local favoriser ?

De préférence, le choix se portera vers un local à vélos situé à l'intérieur du bâtiment. La localisation du local fermé à l'extérieur du bâtiment devra davantage être considérée comme relevant de l'exception, notamment dans le cas d'un manque de place au sein même du bâti lors d'une rénovation. Le type à favoriser dépendra du nombre d'emplacements et de la durée de stationnement (dépendent de l'affectation). Pour les besoins par affectation voir le dossier| emplacements à vélo.

On notera que les locaux à vélos intérieurs peuvent disposer d'accès directs depuis l'extérieur. Le traitement est qualitatif et évite l'effet de « façade aveugle ». La visibilité du local depuis l'extérieur renforce le contrôle social.

Box fermé avec range-vélos superposés et système de sécurisation de l'accès

Ces dernières années, des solutions de stationnement innovantes (carrousel pour vélo, dépôts mobiles, etc.)  se mettent en place. Elles permettent des gains de place importants, en ne disposant que d'un seul point d'accès pour les vélos, ceux-ci étant ensuite automatiquement rangés dans des espaces souterrains ou aériens. L'un des risques de ces systèmes étant la création de goulets d'étranglement au niveau du point d'accès unique.

Carrousel pour vélo

Solution avec réception automatique des vélos en souterrain

Comment déterminer le nombre d'emplacements ?

Concernant le nombre de places de stationnement à proposer dans ces locaux, et le dimensionnement de leur aménagement intérieur, on se reportera à Aires de rangement (dossier Réaliser des emplacements à vélos).

Le RRU et permis d'environnement pourraient imposer des conditions spécifiques en termes de parking vélo. Pour tout savoir sur le permis d'environnement, voir aussi le Guide administratif sur le site de Bruxelles Environnement.

Quels équipements et accessoires faut-il  prévoir ?

Les locaux pour vélos fermés doivent disposer d'équipements facilitant l'usage du vélo. Ce besoin diffèrera selon :

  • que l'espace à vélos est implanté à l'intérieur ou à l'extérieur du bâtiment,
  • que le bâtiment accueille des activités tertiaires ou du logement.

Douches et vestiaires

Les douches et vestiaires sont idéalement situés à proximité des parkings vélo. Un vestiaire doit également être présent pour permettre aux cyclistes de se changer.

Casiers et coffres

Des casiers doivent être implantés, aussi bien dans les bureaux que les logements. Ils peuvent permettre de ranger les équipements liés aux vélos (casques, chasubles...), les vêtements utilisés lors du déplacement à vélo (dans le cas de bâtiments de bureaux, afin de permettre aux employés de se changer), mais également les vélos en position pliée. Ils doivent être sécurisés par exemple grâce à un code, une clef ou la consigne d'une pièce de monnaie. A noter que ces casiers peuvent être partagés avec les poussettes et les autres modes de déplacement actifs (rollers, trottinettes...) (voir dispositif Espaces dédiés aux modes de déplacement actifs et poussettes ).

Prises électriques

Les locaux à vélo fermés doivent impérativement fournir des prises électriques, aussi bien dans les bureaux que les logements, afin de favoriser l'électromobilité. Ces prises doivent de préférence directement permettre la recharge des batteries, c'est-à-dire être accessibles au vélo lorsque celui-ci est stationné.

Mise à disposition de prises électriques, accessibles aux vélos stationnés

Equipements techniques

La mise à disposition d'une pompe à vélo est un plus, pour tout type de local à vélos et quel que soit le bâtiment d'implantation. Il peut s'agir d'une pompe à main classique (attachée à un point fixe pour éviter le vol), mais il existe également des modèles muraux.

Dans les grands locaux (et principalement dans les immeubles de bureaux), la mise à disposition d'une trousse technique, voire d'un espace de réparation et d'entretien constitue un atout important à la pratique du vélo.

Equipements de confort

Afin de faciliter l'usage du vélo, le gestionnaire du local prendra soin d'implanter :

  • un miroir, un séchoir (notamment dans les immeubles de bureaux) ;
  • des chaises ou bancs, une poubelle ;
  • la carte des modes actifs de la Région de Bruxelles-Capitale.

Ces équipements seront davantage utiles dans les immeubles de bureaux que dans les immeubles d'habitation, où ces fonctions sont davantage assurées au sein des logements.

Comment aménager l'espace à vélo ?

Revêtement

  • Facilité de nettoyage
  • Écoulement et rigoles vers un avaloir
  • Rugosité suffisante
  • Utilisation de couleurs claires
  • Signalisation au sol

Parois

  • Faire en sorte que les 10 à 20cm inférieurs du mur soient dans le même matériau que celui du sol pour faciliter le nettoyage
  • Poser une cimaise résistant aux chocs à hauteur de guidon (de 75 à 125 cm du sol)
  • Eventuellement, prévoir un soubassement carrelé (ou équivalent) pour limiter le délabrement des parois.

Aération

S'il est fermé, le local doit être correctement aéré, entre autres pour assurer le séchage des vélos par temps de pluie.

Signalétique

Le gestionnaire veillera à signaler correctement l'accès au local à vélos, au moyen d'une signalétique adaptée, et ce, que le local soit implanté à l'intérieur ou à l'extérieur du bâtiment.

Eclairage

Le local doit également être éclairé. Afin de faciliter le confort lors du maniement du vélo, un éclairage par détection de présence automatique semble préférable.

Plus d'info dans le vadémécum stationnement vélo > 3.2  le cycliste au centre de l'attention

Comment éviter le vol ?

L'accès est réservé à certains utilisateurs et sécurisé au moyen d'un dispositif de verrouillage (badge, clefs, code...). L'accès à ce local est en principe gratuit, tant dans les bâtiments de logement que dans les immeubles de bureaux. Il est préférable que ces dispositifs soient non-reproductibles, et attribués aux seuls utilisateurs.

On prendra soin de placer ces équipements dans des lieux à fort contrôle social (lieux de passage). Un dispositif de vidéosurveillance pour ces équipements peut être envisagé. Il faudra également veiller à ce que le dispositif d'ouverture de la porte pour sortir du local, ne soit pas accessible depuis l'extérieur.

On privilégiera les portes s'ouvrant vers l'extérieur du local et à fermeture automatique (de préférence pneumatique afin que la fermeture soit assez lente et laisse le temps nécessaire à la manœuvre du vélo). Bien que plus coûteuse, une porte entièrement automatique est plus confortable.

Y a-t-il des primes ou des possibilités de valoriser le dispositif ?

  • Pour savoir si vous pouvez bénéficier ou non des primes, consultez le site de Bruxelles Economie et Emploi
  • Valorisation de ce dispositif dans la perspective d'une labellisation ou certification bâtiment durable

Dans le référentiel Breeam, les deux mesures suivantes sont concernées :

  • Tra 03a Alternative modes of transport (non residential only)
  • Tra 03b Alternative modes of transport (residential only)

Quels sont les autres points d'attention ?

Ouverture aux poussettes et aux autres modes actifs (rollers, trottinettes...)

Ces différents modes de transport peuvent présenter des besoins en équipements similaires (exemple : casques, chasubles ...). Le dispositif Espaces dédiés aux modes de déplacement actifs et poussettes propose de créer des casiers, éventuellement sécurisés, réservés à ces équipements. Ils peuvent donc être implantés au sein des locaux à vélo. En revanche, cette fiche déconseille le partage du local à vélos avec celui réservé au stationnement des poussettes dépliées. Ces dernières doivent pouvoir bénéficier d'un espace dédié. Le partage de l'espace doit alors être réservé à des cas exceptionnels (absence de solutions alternatives).

Choix des supports à vélo

A l'intérieur du local à vélos fermé, le choix du support utilisé pour le stationnement des vélos est fonction de multiples critères, parmi lesquels la place disponible et la durée de stationnement des vélos. On notera que les locaux à vélo fermés sont principalement dédiés au stationnement de moyenne ou de longue durée. Le U renversé à barre transversale est à privilégier. Pour plus d'information, on se rapportera au dispositif U renversé ou arceau LIEN.

Règlements de copropriété

Dans le cas de bâtiments de logements, une attention particulière devra être portée aux règlements intérieurs des immeubles et, le cas échéant, aux règlements de copropriété. Ceux-ci doivent faciliter le stationnement des vélos et l'utilisation de locaux fermés dédiés.

Plus d'info dans le vadémécum stationnement vélo

Aller plus loin

Bibliographie

mis à jour le 09/12/2020

N° de Code : G_MOB02 - Thématiques : Mobilité - Thématiques secondaires : Entretien/Maintenance | Vélo - Composants du projet liés : Eclairage | Abords